• citation lego voyageures 1
  • citation lego voyageures 2
  • citation lego voyageures 3
  • citation lego voyageures 4
  • citation lego voyageures 5
  • citation lego voyageures 6
  • citation lego voyageures 7
  • citation lego voyageures 8
  • citation lego voyageures 9
  • citation lego voyageures 10
  • citation lego voyageures 11
  • citation lego voyageures 12
  • citation lego voyageures 13
  • citation lego voyageures 14
  • citation lego voyageures 15
  • citation lego voyageures 16
  • citation lego voyageures 17
  • citation lego voyageures 18
  • citation lego voyageures 19
  • citation lego voyageures 20

De SF à la neige !!!

8 Comments

Coucou à tout le monde !

Ces derniers jours auront été intenses pour nous. Nous avons vécu des moment forts en émotions ; nous avons traversé des épreuves mais nous avons aussi fait de belles rencontres. Tout ceci nous a poussé à reconsidérer un peu la suite de notre voyage. Mais pas de panique, on ne rentre pas en Suisse….on change un peu le programme du mois de décembre à venir.
Mais avant de tout vous expliquer, bref retour en arrière, il y a une semaine exactement….
Nous avons quitté la trop belle ville de San Francisco en mettant le cap sur l’Est pour traverser Yosemite. Première épreuve….le métro ! Hé oui, après moult discussions avec les cyclistes de la ville, nous sommes rapidement arrivés à la conclusion que prendre le métro pour sortir du gros de la ville était la meilleure solution. Premièrement, il n’existe pas d’itinéraire cycliste pour l’Est de la ville et en plus c’est sans intérêt et super dangereux. De plus, pour 11$, on a pu éviter tout ça et se retrouver aux portes de la ville alors la réflexions fût de courte durée:-) Mais voilà…la station de métro étant au sous-sol, il a fallu prendre des ascenseurs et des escalators, tous trop petits pour des vélos énormes et chargés ! Le sketch !!! Marie descend avec son vélo, attend en bas et Johann la rejoint avec le reste mais faire rentrer un cycliste de 85kg, son vélo, 4 sacoches et une remorque dans les bras…le tout dans un ascenseur minuscule…..Pffff au chausse-pied et évidemment, à la sortie, une chaise roulante et un autre cycliste qui veulent rentrer aussi…..Bon on y est arrivé quand même ! Puis une fois le train en gare, il faut refaire tout ça mais dans un wagon….on s’y est pris comme des pros ! Synchronisation parfaite, chorégraphie étudiée avec mouvements strictement limités à l’essentiel….bref la classe ! Sauf que nous étions dans le seul wagon sur 8 où les vélos ne sont pas autorisés……Grrrr…. ! Alors sur ordre du conducteur de train (dans les hauts parleurs), il a fallu tout ressortir et recommencer un wagon plus loin…..Tout le train n’attendait plus que nous !:-) Par chance, ce n’était pas l’heure du rush….sinon….on ose pas imaginer l’angoisse !

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5

De retour sur le vélo et après quelques courses dans la ville de Pleasanton, c’est parti…en route pour Yoz !!! Mais après 30km environ, la première difficulté…un col bien raide (portions à 8%) de 4-5km sur une colline remplie d’éoliennes. Et en plus, pour corser l’exercice, il fait dans les 25°C et on avait oublié ce que ça fait de transpirer comme des fous ! La descente est technique, rapide et on s’en donne à cœur joie ! Évidemment, une petite crevaison pour la remorque en bas parce qu’une journée sans crevaison……et bein c’est pas vraiment une journée de vélo de Jo and Mary !!!
La nuit commence à tomber et on pense à se chercher un petit coin sympa pour planter la maison….Impossible dans cette région….on pousse jusqu’à la ville de Tracy qui doit être la seule aux USA sans camping ! On a même demandé à la caserne des pompiers…..
Finalement, Marie suggère de frapper à quelques portes pour demander s’il ne serait possible de planter la tente dans le jardin…..OK….c’est pas trop dans notre nature mais on se prend assez vite au jeu et après 1 tentative infructueuse, on débarque dans une famille de Mexicains qui viennent de s’installer dans une maison la semaine avant. Après quelques minutes nécessaires à la compréhension de notre aventure, de notre maison embarquée et tout ça, on est accueillis à bras ouverts et c’est là le début d’une soirée qui sera pour toujours dans nos mémoires. Sans le savoir, nous sommes tombés dans une famille sans argent qui trime comme des fous pour payer une école et une éducation à leurs deux filles. Il n’ont pas les moyens de se payer le chauffage ni l’eau chaude alors c’est pourquoi ils vont se doucher aux vestiaires sportifs de la ville. On ne va pas vous dépeindre une situation dramatique parce que nous ne voulons pas non plus qu’il y ait un côté « voyeurisme » à nos propos mais pour nous, il faut bien être honnête, on est un peu choqué de voir que dans la belle Californie, la pauvreté est présente aussi. Qu’à cela ne tienne, c’est une famille merveilleuse ! Ils sont dynamiques, toujours heureux, toujours enthousiastes et portent un intérêt sans limite à notre aventure. Bien que dans le besoin, ils se soucient de nous comme si leur propre vie en dépendait….c’est touchant et c’est un gros cadeau à gérer pour nous deux ! La soirée est ponctuée de bons moments d’échanges et de partage et ce sont eux qui nous font des cadeaux….Oui oui oui…..vous avez bien lu….Ils n’ont quasiment rien et le peu, il nous l’offre. Nous repartons le lendemain avec des Tortillas et la sauce salsa « homade » qui va avec, ainsi que deux rations de survie de l’armée américaine et de la NASA….c’est un cousin qui leur à donné ça en cas d’urgence. Bref, c’est incroyable le moment que nous avons vécu avec cette famille.

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5


Merci Vicky, Mundo, Karina, Ytzel !Merci pour tout….Vous nous avez appris qu’avec peu, on peut être heureux ! Ça fait du bien de se le faire rappeler des fois…..
Le lendemain, on pédale le cœur heureux, rempli de joie grâce à la rencontre de la veille. On est tellement heureux qu’on s’enfile sur l’autoroute du coin sans voir le panneau d’interdiction destiné aux cyclistes. Enfin…c’est ce que nous avons dit à la police une fois qu’on s’est fait arrêtés sur le bord de la route après 1h….. ! Sorry we didn’t know…….:-)
Finalement, plutôt sympa et incrédule à l’idée que nous ayons biké depuis l’Alaska jusqu’ici, l’officier nous indique la route à prendre pour éviter la freeway à 1 million de pistes ! Durant ce détour, Johann en profite pour faire sa première chute à vélo depuis longtemps….Il croche sa roue sur la sacoche de Marie puis sur sa roue avant de plonger goûter si le gravier a la même consistance qu’en Suisse….réponse : Oui ! Ça fait mal ! C’était limite….mais finalement, seul le genou a souffert et ça semble superficiel….Ouff ! On termine le ride par un joli coin de bivouac dans un camping au bord d’un lac où le Ranger ne nous fait pas payer…. Et en prime un coucher de soleil à la mesure du lever de soleil !

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5


Pour l’étape suivante, la montagne se rapproche….le terrain se creuse de vallées profondes dans lesquelles, il faut systématiquement descendre et remonter sur la montagne d’après…On termine par un col de 10km et 700m de montée pour planter la tente dans le village de Groveland, aux portes du park de Yosemite. Belle étape couronnée par une douche, un verre de lait et une bière…. !
Le lendemain, on rentre dans le parc sans savoir qu’on vivra l’étape la plus hard de notre périple. Il faut savoir que notre objectif était de franchir le Tioga Pass (3031m) avant de plonger sur le côté Est de la chaîne de montagnes Sierra Nevada. Normalement, à cette période le col est fermé à la circulation. Donc jusqu’au jour même, nous ne savions pas si nous pourrions passer ou non. De plus, la semaine avant, une tempête a entraîné sa fermeture….par chance le jour où nous franchissons les portes du parc, il est OUVERT !!! On commence alors gentiment notre ascension et on grignote mètres après mètres le bitume qui est rapidement remplacé par des plaques de glace ! Hé oui, il fait 3°C…..Enfin on avance bien même si c’est pas tout facile comme étape ! A la fin de la journée, notre objectif de camping est bien loin d’être atteint et il s’installe alors un certaine tension ou nervosité due à la nuit tombante, l’absence d’eau et de spot pour dormir…..La neige a recouvert beaucoup d’endroits et sortir de la route est quasiment impossible ! Par chance…merci notre bonne étoile…on trouve une route fermée par des barrières et on s’y précipite. Dur de tenir sur les vélos pour ces derniers mètres sur la glace……On trouve malgré tout un spot sous 3 sapins pour planter la maison et on cuisine sur la route par une température de 0°C ! On est soulagé de s’être posé mais on est quand même un peu anxieux car une prétendue tempête est annoncée le lendemain…tempête de neige… ! On dort bien vu la fatigue accumulée et on sort le nez de la tente à 5h45 dans une aube…….Magnifique !!! Pas de tempête ! Pas un nuage…… !

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5

On respire même si c’est quand même rude de déjeuner, tout packter et reprendre la route par -4°C ! Mais le moral est bon car on comprend à ce moment que nous tenons notre col du bout des doigts ! Il nous reste quand même 48km et bien quelques mètre de D+ à bouffer avant de crier victoire…..Les effets de l’altitude commencent à se faire sentir aussi car il y a pas deux jours, on était à même pas 100m d’altitude !
Dans les 7 derniers km…..une sacré surprise nous attend…..sur le bord de la route….à nous narguer….une bière ! Elle est posée sur une plaque de glace avec un petit mot (oui oui c’est bien pour nous) d’un gars qui nous a probablement dépassé un peu avant. Sacré cadeau…..qui aurait pensé qu’une bière puisse faire presque venir les larmes de deux cyclistes !?!?
Le sommet est atteint après 4h de montée et on est heureux comme des enfants d’y être parvenus ! On fait bien évidemment péter la bière !! Pas très malin avant une descente de 20km…mais bon on ne vit qu’une fois;-) On ne s’éternise quand même pas parce que le vent s’est levé et le froid est difficile à gérer surtout après un tel effort.
La descente est glaciale mais tout autant géniale ! On doit freiner parce que passé les 70km/h, le vent devient trop turbulent pour que nous puissions rester maîtres de nos montures ! On termine à Lee Vining sains et saufs !
Quand même vous dire que traverser un des parcs les plus visités des USA et de n’y croiser quasiment personne fût mémorable. Pour moi, c’est l’endroit où j’ai ressenti la plus grande communion avec la nature. On a passé un moment incroyable où les paysage étaient à couper le souffle ! Mais la fatigue est bien présente car en 3 jours, nous avons avalé plus de 5000m de dénivelés positifs tout en partant du niveau de la mer.
Une fois en bas de notre descente de folie, nous avons d’abord pensé chercher un camping ou un endroit où planter la tente mais c’était sans compter la fameuse tempête….On a eu des vents entre 100 et 160km/h !!! On tenait à peine sur nos pieds en marchant en ville….Du coup, nous avons dû nous réfugier dans un motel…par chance pas trop cher ! Durant la soirée, les rafales étaient tellement violentes que nous ne savions pas si la porte de la chambre tiendrait….Franchement impressionnant !!!
Par chance, le lendemain semblait bien meilleur (malgré les prévisions de chutes de neige) et on est repartis en selle direction Mammoth Lakes. Après 300m….Pfffff….crevaison de Marie qui a roulé sur un clou énorme !!! On a carrément dû changer de chambre à AIR car le clou a traversé les deux côtés…incroyable !
Après des forêts de montagne et des rochers, nous voici projetés en plein désert…sacré contraste ! Mais rapidement, on retrouve quelques éléments bien connus…..il fait grand soleil mais 5°C et du vent dans la tronche….Dur dur ! On termine péniblement à Mammoth où il fait un froid glacial et que la météo se dégrade….enfin… ! On décide de prendre un B&B car durant la journée, nous nous sommes rendus compte que nous allions changer un peu le programme du mois à venir. L’hiver nous rattrape et c’est ce qui motive nos changements de plan…le lendemain, la météo nous donne raison….il neige à gros flocons et rapidement, on se retrouve coincés ici. C’est pas trop grave mais pas tant bon pour le budget:-) Bon au moins, le gîte n’est pas cher (hors saison) et ils sont aux petits soins avec nous (omelette, lessive, jacuzzi, conseils avisés)…alors ça va ! On se repose à fond !

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5


En ce qui concerne le changement, on pensait tout d’abord (depuis le début de notre voyage) couper sur Zion, puis Bryce Canyon avant de contourner le lake Powell pour revenir sur Vegas via Monument Valley et le Grand Canyon. Mais voilà, l’hiver semble être assez rigoureux dans la région de Bryce et Zion et on se sent pas trop prêt à affronter ces conditions extrêmes. De plus, pour y aller, il nous faut traverser un désert sans eau de 600km (contenant zone 51 et aliens). Finalement, nous allons descendre au sud (500km) assez rapidement (bonne fenêtre météo devant nous) direction Bakersfield où nous louerons une voiture 3 jours pour aller à Phoenix en Arizona. De là, nous ferons une boucle (de retour sur les vélos) en remontant sur le Grand Canyon et en découvrant ainsi une nouvelle région pour nous deux. On en profitera aussi pour visiter un parc d’attractions rempli de grands huits de fous. Notre échéance est d’être à Vegas le 26 décembre pour rejoindre Evelyne et embarquer à bord d’un camping car !

Voilà pour les dernières nouvelles. A l’heure où nous vous écrivons, il est dimanche soir, et la ville est remplie de neige (30cm). Bien qu’il ait arrêté de neiger, nous ne savons pas encore trop comment seront les conditions pour repartir demain….Aventure !!!

Ne manquez pas notre nouvelle galerie avec quelques photos bien sympathiques !

Soyez heureux et à bientôt les amis !

Marie et Johann

8 Comments

  1. Coucou jeunesse !
    Vous voir et vous entendre sur skipe, des news par écrit et des photos, tout ça le même jour, c’est la fête ! :-) Merciiiiiiiii !
    Zavez raison de vous fier à votre instinct ! Il faut savoir s’adapter aux conditions et au trajet, c’est une question de survie. Trop cool l’épisode de la famille mexicaine et trop cool aussi le geste de Andy ! Les photos sont géniales, ça nous donne des idées. Me réjouis que la neige arrive chez nous pour faire le Mollendruz … à vélo !
    Bisous à vous

  2. Bravo les amis! Sacré étape que ce Yozemite!
    Ça fais toujours autant plaisir d’avoir de vos news!
    À bientôt!

  3. Et dire que chez nous y a même pas de neige!
    Bisous

  4. je prend note la madre premiere neige au mollendruz t emene avec ton vélo comme ça je pourrais inaugurer mes raquettes!! merci les jeunes pour vos bonnes nouvelles

  5. on vibre avec vous à travers vos lignes!

  6. je vous lis très lentement afin de savourer chacune de vos phrases, tellement c’est passionnent. un vrai régal

  7. Salut les choux, fait plaisir, comme tjrs, d’avoir de vos news…
    Merci pour la neige, ca fait du bien de la voir….peut’être qu’on pourra bientôt la toucher mais pour l’instant c’est carrément pas ça :o ( En même temps on bosse alors c’est pas grave mais si vous pouviez nous en envoyer un peu, enfin beaucoup, pour le vendredi 23 décembre ca serait parfait.. ;o)

    Grâce au petit mot laissé par Andy j’ai pu visiter son site et comprendre un peu mieux qui il était :

    « My name is Andres “Andy” Esparza and I am an outdoor educator currently living and working in Yosemite National Park, California. As far as I can tell, I have the best job in the world seeing as how I teach kids in the outdoors.
    When I am not teaching I can often be found rock climbing, biking, hiking or just down by the river sipping on a cold beer. It’s a rough life, I know. But someone has to do it. »

    Quel veinard cet Andy, il a tout compris !!!!

    En tout cas, vous me faites envie avec toutes ces magnifiques photos!! Profitez bien de vous reposer et rester prudents.
    Bisous à vous 2 ;o)

  8. Salut les Sportifs, quelle belle aventure vous vivez là ; c’est génial !
    Ces quelques lignes pour vous remercier de votre carte postale de San Diego.
    Cà nous donne déjà l’envie de remonter sur nos vélos…histoire d’être fin prêt à Paris début août.
    Bonne suite et au plaisir de suivre vos aventues.
    Amitiés de 2 pédaleurs de Bussy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>