• citation lego voyageures 1
  • citation lego voyageures 2
  • citation lego voyageures 3
  • citation lego voyageures 4
  • citation lego voyageures 5
  • citation lego voyageures 6
  • citation lego voyageures 7
  • citation lego voyageures 8
  • citation lego voyageures 9
  • citation lego voyageures 10
  • citation lego voyageures 11
  • citation lego voyageures 12
  • citation lego voyageures 13
  • citation lego voyageures 14
  • citation lego voyageures 15
  • citation lego voyageures 16
  • citation lego voyageures 17
  • citation lego voyageures 18
  • citation lego voyageures 19
  • citation lego voyageures 20

Soleil…cactus…et crevaisons…Viva la Baja !

8 Comments

Buenos dias ou buenos tardes los amigos !

Et bien voilĂ ….après avoir passĂ© deux semaines avec Evelyne et notre camping car, nous voici les deux de retour sur la route et sur nos monstres d’acier. On vous mentirait si on ne vous disait pas que après 4 semaines de farniente, le retour Ă  la vie de cycliste a Ă©tĂ© un dur moment….La première Ă©tape au dĂ©part de San Diego nous a amenĂ©s près de la frontière mexicaine (Tecate) mais ce fĂ»t un vĂ©ritable calvaire de sentir tous ces kilos sur, autour et dans nous !:-) Peut-ĂŞtre la faute Ă  une sur-absorption de chocolat suisse…..ou alors simplement Ă  notre sĂ©dentaritĂ© du mois de dĂ©cembre en Arizona….Who knows !? Peu importe…on continue;-)
Première nuit après cette dure Ă©tape et la fatigue nous envahit. On pose les vĂ©los et la tente le long d’une rivière et sans mĂŞme prendre le temps de souper, on s’endort lamentablement tout en prenant la mesure de la dose de fatigue ! Petit rĂ©veil Ă  19h pour une mini tartine de Nutella et hop on bascule Ă  nouveau dans nos rĂŞves ! Au total près de 15h de sommeil !
Au rĂ©veil, la perspective d’ĂŞtre dans quelques hectomètres au Mexique nous effraie un peu quand mĂŞme….Toujours pas un mot d’espagnol malgrĂ© les projets d’apprentissage envisagĂ©s durant la traversĂ©e des contrĂ©es nord et en tĂŞte, un nombre incroyable d’anecdotes effrayantes, toutes narrĂ©es par nos prĂ©cĂ©dents contacts…Petite boule au ventre quand mĂŞme au moment des derniers mètres de route US…

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5


En quelques secondes…ça y est ! On bascule dans un autre pays….Le Mexique nous tend enfin les bras après 10’000km d’effort. Le choc est rĂ©el et le dĂ©paysement brutal ! On traverse une ville oĂą les gaz d’Ă©chappement rappellent ceux d’il y a plus de 20 ans en Suisse, oĂą les chiens errants sont partout et oĂą la prĂ©caritĂ© semble rĂ©gner Ă  tous les coins de rue. La mĂ©tĂ©o se joint Ă  ces images pour nous faire presque un peu flipper…nuages, brouillard et petit crachin nous poussent Ă  sortir de cette ville au plus vite pour nous rĂ©fugier dans les montagnes le long de la route Mex3. Sans mot, nous pĂ©dalons pĂ©niblement et laissons derrière nous une ville grise jusqu’Ă  retrouver le soleil un peu plus loin. Bien Ă  l’Ă©cart de la route et des regards on plante la maison et on passe notre première nuit avec l’apprĂ©hension de nous faire repĂ©rer…..Mais voilĂ , il faut bien faire confiance au destin et on dort Ă  peu près correctement. Jour 2 au Mexique, on roule, on roule et on rejoint la ville de Ensenada après avoir arpentĂ© la route des vins (on s’est senti mieux dans les vignes…..c’est normal docteur?) et grâce Ă  notre guide des campings remis par Tristan et StĂ©phanie, on passe la nuit en toute sĂ©curitĂ©. On dĂ©cide ensuite de suivre la route Mex3 pour rejoindre San Felipe. Cette route nous semble beaucoup moins frĂ©quentĂ©e et beaucoup plus scĂ©nique alors on signe et hop en selle ! On mange des mètres pour sortir de la ville et rapidement on domine toute la baie. La chaleur est accablante et la transpiration coule Ă  grosses gouttes….3 mexicains nous voient la langue pendante et nous offre un repos dans leur petite baraque toute dĂ©labrĂ©e…on y passera près de 2h Ă  jouer sur un billard pas plat et manger des tacos. On se fait mĂŞme offrir du fromage de chèvre frais (sorte de SĂ©rac)…un REGAL !

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5

Merci les gars !

 

 

Dans les montagnes, on trouve de jolis coins de bivouac et après avoir traversĂ© bon nombre de cols et de contrĂ´les militaires, on dĂ©barque Ă  San Felipe pour une après-midi de repos. On plante la tente dans un camping et on dĂ©couvre les rives du Golfe de Californie en mĂŞme temps que les crevettes aux prix dĂ©risoires et gabarits sur-dimensionnĂ©s ! On fait la rencontre d’un couple d’allemands (Brigitt et Raines) qui voyagent dans un adorable bus VW synchro jaune poussin. Près de 400’000km parcourus sur cette terre et des paysages pleins leurs yeux lorsqu’ils partagent leurs souvenirs. On se dĂ©lecte de leurs aventures ! Après une nuit agitĂ©e (chiens et techno Ă  fond), on repart plein sud pour une belle Ă©tape d’environ 100km et on retrouve pour la nuit nos deux globetrotters motorisĂ©s avec qui on partage pâtes et salades. Au petit matin, des pĂŞcheurs locaux nous vendent des poissons qu’on se promet, les quatre, de cuisiner ensemble le soir. Durant cette journĂ©e de vĂ©lo, la route pavĂ©e et si merveilleuse Ă  rouler cesse brutalement et laisse la place Ă  une suite en gravier et sable…la moyenne horaire chute drastiquement et après 50km, on est aux anges de trouver notre cuisinier de poissons !;-) Le vent gâche un peu la soirĂ©e car il rend le plantage de la tente très pĂ©rilleux et hasardeux…On arrime la tente au petit bus et grâce Ă  ça, la nuit est plutĂ´t calme. Dernier petit dĂ©j ensemble et nos routes prennent un autre rythme…Au revoir les amis et bonne route !
La journĂ©e est encore une fois ensoleillĂ©e et nous avalons Ă  un bon rythme les kilomètres de route affreuse oĂą sable, cailloux et nids de poule règnent en maĂ®tres ! Après une quarantaine de kilomètres, nous arrivons au Coco’s corner oĂą nous sommes attendus par le maĂ®tre des lieux. C’est un personnage atypique et son sens de l’accueil est incroyable. Il a perdu ses deux jambes suite Ă  des problèmes de circulation sanguine mais ne s’est pas laissĂ© abattre pour autant. DĂ©sormais il vit au bord de la route et par un habile système de cordes et obstacles Ă  Ă©viter, il « oblige » les gens de passage Ă  s’arrĂŞter et signer son livre de cabane ! Au moment oĂą nous sommes arrivĂ©s, il nous a tout de suite offert une bière fraĂ®che et un vieux camping car pour la nuit ! Durant la soirĂ©e, nous avons cuisinĂ© pour lui des pâtes et on partagĂ© le repas…C’Ă©tait trop fort !!!:-) Un suisse cuisine trop fort pour un mexicain…le comble ! Non !?
Le lendemain, nous avons mis les vĂ©los sur son camion car il devait aller Ă  Guererro Negro pour affaires et il Ă©tait bien content d’avoir de la compagnie…alors en route ! Comment rĂ©sister Ă  l’expĂ©rience d’ĂŞtre conduit par un bonhomme sans jambe !?!? C’Ă©tait gĂ©nial ! En mĂ©langeant une prothèse au freinage Ă  la main, il est drĂ´lement efficace ! Merci encore Coco pour ce moment inoubliable pour nous !

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5


ArrivĂ©s dans la ville de Guerrero Negro, nous avons mis la maison dans un petit camping et avons rencontrĂ©s Micheal, un cycliste de San Francisco avec qui nous avons partagĂ© un bon moment. Le lendemain, nous sommes allĂ©s voir les baleines qui, pour certaines, terminent ici leur migration depuis l’Alaska….comme nous !:-) C’est apparemment un must ici et nous ne voulions pas manquer ça. Nous avons donc embarquĂ© sur un petit bateau oĂą normalement il y a une dizaine de place sauf que ce jour lĂ , nous Ă©tions que les deux ! GĂ©nial ! Après 20min Ă  fond la caisse, ça y est…les premières nageoires sortent de l’eau devant nous et c’est magique mĂŞme si c’est encore loin de nous (50m)….Mais grâce Ă  la patience et les connaissances de notre guide, il sait rester au bon moment le temps qu’il faut et on a droit Ă  un moment que nous n’oublierons jamais ! Une maman de 25to et son petit de quelques tonnes, lui aussi, nous font l’honneur de jouer avec nous pendant 30 minutes. C’est de la folie…leur Ă©paisse peau vient souvent frapper la coque du bateau et vous pouvez nous croire…on se sent bien petit ! On a vĂ©cu une expĂ©rience et c’est Ă  tout jamais gravĂ© dans notre mĂ©moire…dur de trouver des mots pour vous faire comprendre la sensation que nous avons ressentie. EspĂ©rons que les photos vous aideront !;-)

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5

 

Après ces Ă©motions, nous remontons en selle accompagnĂ©s de Micheal et on file plein sud avec un incroyable vent dans le dos. Après deux crevaisons sur le vĂ©los de Marie, nous dĂ©cidons qu’il est temps de s’arrĂŞter pour la nuit. On continue notre bonhomme de chemin et tout va bien Ă  part quelques autres crevaisons pour Johann cette fois..:-(
On se fait mĂŞme une Ă©tape avec 900m de D+ et 110km au compteur….magnifique journĂ©e !
On arrive dans la ville de Loreto oĂą nous rencontrons un couple d’allemands qui avec leur bĂ©bĂ© de 7mois sont sur la route dans un mini bus VW…ils nous conseillent un petit camping super sympa oĂą les prix sont dĂ©risoires Ă  l’inverse de la qualitĂ© du service (Wifi, douches, etc…) et oĂą en plus, 3 autres bikers sont dĂ©jĂ  dans la place. Zack est un cycliste de SF qui vise la Colombie et les deux autres sont allemands. Felix et Karl sont partis de Fairbanks le 21 juillet dernier et sont sur leur route pour l’Argentine eux-aussi. Après 1 heure, on percute enfin….on les a rencontrĂ©s juste avant d’arriver Ă  Fairbanks….Mort de rire, le temps qu’il nous aura fallu pour nous reconnaĂ®tre ! On a les mĂŞmes kilomètres au compteur malgrĂ© des chemins un peu diffĂ©rents mais pas tant que ça. La soirĂ©e est chouette et on passe pas mal de temps Ă  parler avec un QuĂ©bĂ©cois super sympa. Plus tard dans la soirĂ©e, FĂ©lix nous raconte qu’il va jeĂ»ner durant 72 heures et les deux autres bikers dĂ©cident d’en faire autant. Il n’en faudra pas beaucoup plus pour que nous nous lancions dans l’aventure et finalement, on signe pour 4 jours dans ce charmant camping.
L’expĂ©rience du jeĂ»ne aura considĂ©rablement dictĂ© le programme des jours suivants mais Ă©tant donnĂ© qu’il s’agit d’une dĂ©marche personnel, nous avons dĂ©cidĂ© d’en faire un texte diffĂ©rent que si le cĹ“ur vous en dit, vous pouvez lire dans le pdf suivant. Cliquez ici
Les quelques jours dans ce camping ont Ă©tĂ© vraiment un bon moment. On a beaucoup parlĂ© de diffĂ©rences de cultures entre l’Europe, les US, l’Australie, la Suisse ou l’Allemagne. On a profitĂ© d’Ă©changer nos expĂ©riences sur les vĂ©los, le matĂ©riel ainsi que les nouvelles technologies gravitant autour du monde de la petite reine. Le restant du temps a Ă©tĂ© consacrĂ© Ă  la lecture, le repos et l’Ă©criture.
Demain il sera samedi et nous reprenons la route pour le sud, LaPaz que nous espĂ©rons atteindre d’ici 4 ou 5 jours. Ensuite, nous prendrons le ferry pour Mazatlan et arpenterons la cĂ´te pacifique en direction du Yucatan 3000km plus loin.
Le mental est bon, la santé va toujours bien et plus que jamais, nous sommes contents de pédaler.
DĂ©couvrez nos photos dans la nouvelle galerie mexicaine !
On pense souvent à vous tous et on espère que vous allez tous très bien.

A bientĂ´t les amis et d’ici lĂ , portez-vous bien.

8 Comments

  1. Oh, vous avez vu des baleines bande de veinards !

    BRAVO pour la diet de 3jours, vous ĂŞtes bien courageux…
    Vous avez Ă©tĂ© bien rĂ©compenser avec plein de bonnes choses Ă  manger, on vous envie ! De notre cĂ´tĂ©, on commence Ă  saturer du riz sautĂ© au lĂ©gume, soupes asiatiques et nouilles. vivement l’AmĂ©rique du sud ;-)

    Bonne continuation et vivement les prochaines news !

  2. Laura a dĂ©jĂ  tout dis, sauf que… vos photos sont vraiment magnifiques ! :)

  3. Plus on vous lit et moins on a envie de bosser nous autres !!!
    Et on ne dit pas *chien de mer* on dit Lorry ou Orissia !
    Pour les baleines…. ça m’Ă©coeure ! Nous je crois que c’est plutĂ´t le dos des vagues qu’on a vues… Zavez donnĂ© un ptit pourboire au guide ? J’espère que vous garderez un bon souvenir du tronc du cactus ! Encore des photooooooooos svp ! Bisous bisous bisous

  4. y en a qui ont tout compris de la vie faut savoir se faire plaisir.Quand j ai vu le bus jaune j imaginais la madrĂ© et son mari peut ĂŞtre qu un jour ils prendront la route…………bonne continuation les jeunes bises

  5. Salut les cyclistes ! Et ben dis-donc ça roule !!! Bravo pour tous vos km !!! Mais surtout pour toutes vos belles rencontres, c’est tellement gĂ©nial, riche et unique ces expĂ©riences humaines ! Vous n’avez pas trop l’air de souffrir du froid… Que Bueno ;) ))) Ă€ dĂ©faut de ne plus ĂŞtre en route… Et bien on profite du coup de la belle poudreuse ici pour vous !!!! L’hiver est bien froid… La neige est poudreuse ;) gros bisous et bonne suite les cocolets !!!

  6. Salut Ă  vous tous les amis !
    Et bien nous voici sur le MainLand du Mexique…..après 16h de bateau. Il venait de Marseille le monstre d’acier…c’est marrant ! Tout Ă©tait en français dessus et il flotte mieux que celui de Costa Croisière…..!
    On met le cap au sud aujourd’hui en suivant principalement la cĂ´te pacifique. Il fait bien chaud et le carnaval approche ! Fiesta caliente en perspective ! :-)
    Bisous Ă  vous tous et hasta la proxima !

  7. coucou les amis voyageurs…contents d’avoir de vos news, comme d’hab vos photos sont gĂ©niales…
    Profitez du beau et chaud, car ici on gèle, hihhiihjhi….
    De retour de notre traditionnel w-e Ă  Leysin, on se remet gentiment de ce beau sĂ©jour montagnard frileux…
    Vous nous avez manquĂ©, mais on a bien pensĂ© Ă  vous 2…surtout nos deux p’tits mecs….
    - vas-y…tu peux leurs dire…dit-il sans dĂ©tour
    - t’es sĂ»r qu’ils sont prĂŞts Ă  l’entendre ? dit-elle discrètement…
    - mais vouiiii…toute façon ils doivent se mĂ©fier. dit-il avec insistance…
    - bon d’accord…alors voilĂ : pour en revenir au concours de ski, ben….ben….ben….
    - bon t’y va ou bien ? dit-il d’un ton franc….
    - ouais ouais….ben c’est pas facile, je veux pas les dĂ©courager quoi ! lui dit-elle un peu sur la dĂ©fensive, hihihi…
    - bon je me lance, voilĂ : ben c’est un fois de plus le p’tit Steve qui a gagnĂ© le concours devant Kevin de 2 secondes…dit-elle d’une traite…..
    - ouffff…ça y est je l’ai dit…… hihi…

    pppfffff….faudra vraiment revenir pour lui donner une p’tite leçon, car nous…ben n y arrive pas…impossible…hihi…c’est peine perdue…

    En attendant, amusez-vous bien et profitez des magnifiques rencontres que vous faites.
    On vous embrasse Ă  tout plus

  8. Bonjour Lego
    Hhmmmmpffff ! Dingue quand même cette suprématie Stivesque et Kevinale lors du slalom coch-annuel incontournable de leysin !!
    Je n’en peux plus de voir toujours gagner les mĂŞmes !
    ça m’Ă©neeeeeeerve !
    ça m’Ă©nerve tellement que je n’y monte mĂŞme plus !
    Les voir zigzaguer entre ces piquets et passer chaque année la ligne en des temps records me rend malade !
    Lego ! l’annĂ©e prochaine vous le ferez Ă  vĂ©lo ce slalom ! J’ai croisĂ© hier sur les crĂŞtes du Jura …deux cyclistes avec des roues bien larges et des pneux presque aussi plats que les vĂ´tres.
    ahahahhah Allez jeunesse !!!! Et k’ça tourne, Et k’ça glisse ! On vous aime !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>